30e festival des Musiques d’Ici et d’Ailleurs : Rencontre, découverte, métissage

50 à 60 concerts du 28 juin au 1er août 2021 : 5 semaines du mardi au dimanche

Puisque la crise sanitaire ne nous a pas empêché de proposer plus de 50 rendez-vous publics en 2020 dans une version adaptée et innovante de la manifestation, nous restons déterminés à proposer un 30e festival en 2021. Depuis 1992, l’association Musiques sur la Ville et ses partenaires proposent durant le mois de juillet, un rendez-vous culturel annuel de portée nationale essentiel à la vie locale défendant une programmation artistique originale et performante, ouverte à la diversité des genres musicaux et favorisant la réciprocité des échanges.

Le festival propose un accès libre à la manifestation qui garantit partout l’égalité sociale (tant en milieu rural qu’urbain), des actions de places publiques en cœur de ville pour (re)créer l’agora. Une proposition de haut niveau artistique privilégiant la découverte.

Un chantier éducatif favorisant l’appropriation du festival par près de 50 jeunes les plus en difficulté des quartiers sensibles de l’agglomération en suivi de la Prévention spécialisée.

Une approche pédagogique : un rendez-vous quasi quotidien, parce qu’il faut du temps pour assimiler, et que seule la répétition de séquences courtes est productive. Ce temps, le festival le prend : chaque jour une à trois séquences-concert (1h30 à 2h) à des horaires abordables (19h et 21h en soirée, 17h le dimanche, 23h en after). Un programme étalé sur 5 semaines qui renvoie d’un artiste à l’autre aux mêmes sensibilités et établit des résonances de forme, de style, de langage.

Si ce concept de « cheminement » repose a priori sur une fréquentation individuelle régulière, c’est la qualité de l’offre artistique qui en garantit la réalité. Ces cinq dernières éditions, des créateurs régionaux confirmés ont pu ainsi développer leur projet dans des conditions pour eux souvent inespérées.

La Dame Blanche – Festival des Musiques d’Ici et d’Ailleurs 2020

Soutien à la création : Véritable laboratoire des projets émergents en région, la programmation notamment des afters du festival permet l’accueil d’artistes dès les premières étapes, de l’élaboration de leurs spectacles, le festival pouvant jouer dans ce contexte un rôle déclencheur et « passer commande » à l’artiste ou au groupe d’un set de 30’ à 40’ (en associant plusieurs projets lors d’une même soirée) et lui permettre une première confrontation au public et une évaluation des potentiels de développement de la formule scénique envisagée.

Le projet 2021 : pour la 30e édition du festival des Musiques d’Ici et d’Ailleurs, compte tenu du bilan des expériences menées de 2016 à 2019, et particulièrement la version 2020 intitulée 28 1/2 dans le contexte de la crise sanitaire, le projet prévoit, chronologiquement :

  • La résidence de création artistique de l’artiste de Ian Caulfield au kiosque du Grand Jard (répétions publiques du 29 juin au 2 juillet et concerts le 3 et 4 juillet).
  • Des concerts auront lieu en centre-ville, dans les quartiers et dans communes environnantes du 7 au 25 juillet .
  • La 5e édition de MIA3J (3 jours consacrées à la création féminine) conclura le festival du 30 juillet
    au 1er août et proposera des rencontres, des débats, des ateliers et des concerts au Jard Anglais.


Afin de s’adapter au mieux aux conditions sanitaires, différentes actions seront menées pour promouvoir la scène locale et régionale avec la diffusion de concerts en streaming.

Retrouvez toutes les informations sur le festival sur :
https://www.musiques-ici-ailleurs.com/
Facebook
Instagram