Carillon vs Covid-19 : Des concerts pour tous, mais chacun chez soi !

Musiques sur la Ville, en accord avec la Ville de Châlons-en-Champagne, vous propose Carillon vs Covid-19 : des concerts pour tous, mais chacun chez soi.

Ouvrez vos fenêtres, vos balcons, vos terrasses, et vos oreilles, le carillon de Notre-Dame-en-Vaux, cher à tous les Châlonnais, va faire sonner sur la ville ses 56 cloches chaque vendredi et mardi à 20h durant l'épisode de confinement.

Animés par Eric Brottier, maître carillonneur de Notre-Dame, ces concerts seront retransmis en direct sur la chaîne Youtube de Musiques sur la Ville pour joindre l'image (sur vos écrans) au son (dans l'espace châlonnais).

Le concert se conclura par une chanson que chacun est invité à reprendre avec les enfants, de chez lui et pour toute la maison, l’immeuble, la rue...

S'il est bien sûr inutile (et interdit) de vous réunir au pied de la collégiale, il serait parfaitement bienvenu que chacun témoigne - bruyamment - de son enthousiasme, et de sa fenêtre, à la fin du concert ainsi que sur les réseaux sociaux avec le hastag #CarillonvsCovid19...

Acte 15 | Le direct, c'est par ici !

Carillon vs Covid-19
Des concerts pour tous, mais chacun chez soi !

!!! Dernier concert ( Acte 15 ) - Dimanche 10 mai à partir de 20h

Eric Brottier

Eric Brottier, campanologue et carillonneur de Châlons-en-Champagne

Ingénieur des Arts et Métiers, Éric Brottier a une solide formation musicale. Dès 1974, il joue sur le carillon de l’église Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-en-Champagne, puis donne des concerts en France et à l’étranger. Également organiste virtuose, il fut élève de Michel Chappuis et obtint en 1988 une médaille d’or au conservatoire de Lille dans la classe de Jean Boyer. Il a notamment été l’organisateur des premières Journées nationales de campanologie qui se sont tenues à Châlons-en-Champagne en 1989. Éric Brottier est ingénieur-conseil auprès du Ministère de la Culture et de la Communication.

Celui qui fut l'âme et la cheville ouvrière de la première renaissance du carillon, dans les années soixante-dix, et l’anima pendant près de vingt ans, est sans doute le mieux placé pour en exhumer la palette des couleurs sonores et la richesse du timbre.

Pour Carillon vs Covid-19, il improvisera chaque mardi et vendredi à partir de 20h dans la grande tradition des carillonneurs et des organistes, sur un programme libre qui fera la part belle à la chanson, chacun étant invité à l’accompagner de chez lui et donner de la voix...